Добавил:
Upload Опубликованный материал нарушает ваши авторские права? Сообщите нам.
Вуз: Предмет: Файл:
francaise1.doc
Скачиваний:
16
Добавлен:
27.02.2016
Размер:
1.52 Mб
Скачать

Institut géographique national (ign).

En France, l’Institut géographique national (IGN), créé en juin 1940 en remplacement du service géographique des armées pour éviter que les cartes ne tombent aux mains de l’envahisseur nazi, est aujourd’hui un établissement public à caractère administratif dépendant du ministère de l’Equipement, des Transports et du Tourisme. La moitié de son budget provient de la vente de ses cartes au grand public, de ses bases de données géographiques aux utilisateurs professionnels ou de l’exportation de son savoir-faire à l’étranger via sa filiale IGN-France international. Aujourd’hui l’IGN est chargé d’établir et de mettre à jour le Référentiel à Grande Echelle (RGE®) sur toute la France, DOM-TOM compris. Il s’agit de quatre bases de données de précision métrique. La première est la BD ORTHO®, gigantesque photographie aérienne rectifiée numériquement de 7 téraoctets (ou 7 000 giga ou encore 7 millions de méga) avec une résolution au sol de 50 cm. On trouve ensuite la BD TOPO®, qui correspond à l’information géographique des 2 000 cartes IGN au 1/25 000 sous la forme d’une base de données structurée et intelligente ( en mode vecteur). Comme elle contient tous les bâtiments, en distinguant leur nature, ainsi que toutes les voies de communication progressivement jusqu’au moindre sentier de randonnée, elle ne se terminera qu’en 2007, mais déjà sa mise à jour en continu a commencé. La troisième base est la BD PARCELLAIRE®, fruit de la collaboration avec le service de cadastre (qui dépend du ministère des Finances). Après le scannage des 500 000 feuilles cadastrales, piloté par la Direction générale des impôts, l’IGN assure la cohérence géométrique, les raccords et la continuité des plans cadastraux ainsi numérisés sur l’ensemble du territoire. Fin 2007, la BD PARCELLAIRE® sera superposable avec la BD ORTHO® et la BD TOPO®. Enfin, la quatrième base de données, la BD ADRESSE®, dernière composante du RGE®, permettra d’attribuer à chaque parcelle une adresse unique. L’IGN y travaille en partenariat avec l’INSEE et

la Poste. Par ailleurs, il existe d’ores et déjà d’autres bases de données comme l’IGN GEOROUTE®, utilisée dans les systèmes de navigation embarqués à bord des véhicules. La BD CARTO® de l’IGN décrit quant à elle les principaux réseaux routier, ferré, hydrographique et électrique ainsi que l’occupation du sol (le tout avec une précision décamétrique). Elle est utilisée par de nombreux services de l’Etat ainsi que par les gestionnaires de réseaux. La BD ALTI®, constituée dans les années 1980 en numérisant toutes les courbes de niveau des 2 000 certes IGN au 1/25 000 pour les besoins de la Défense nationale, permet de modéliser numériquement le relief de la France : elle a servi, entre autres, à tous les opérateurs de téléphonie mobile ou de télévision pour implanter leurs antennes-relais. Enfin, la BD NYME® qui comprend les 2 millions de toponymes (noms de lieux) des cartes IGN Série Bleue ou TOP 25®, géo-référencés par leur coordonnées, est aujourd’hui accessible par internet. De même, on peut consulter la BD GEODESIQUE®, qui recense et situe les 80 000 points de repère géodésiques français (bornes IGN, clochers, châteaux d’eau et désormais stations GPS permanentes), ainsi que la BD NIVELLEMENT® avec ses 400 000 repères de nivellement dont l’altitude est connue au millimètre près par rapport au niveau zéro donné par le marégraphe de Marseille. La diffusion gratuite de ces informations géographiques – très utiles aux géomètres - experts et aux aménageurs du territoire – fait partie de la mission de service public.

Depuis les tablettes d’argile de Mésopotamie retraçant le cours du Tigre et de l’Euphrate jusqu’aux systèmes de cartes militaires embarqués à bord des avions et des chars américains en Irak, la boucle et bouclée. Mais en 4 000 ans d’aventures et de passions, la cartographie s’adresse toujours à l’imagination et à l’imaginaire des hommes. Elle a heureusement trouvé des applications pacifiques qui se multiplient à l’infini avec le progrès de l’informatique. De l’aménagement du territoire en passant par le développement durable, la lutte contre les incendies ou les inondations, l’insertion de projets dans le paysage, etc., les systèmes d’informations géographiques contribuent sans conteste à améliorer la vie quotidienne de millions d’habitants de notre planète.

Соседние файлы в предмете [НЕСОРТИРОВАННОЕ]