Добавил:
Upload Опубликованный материал нарушает ваши авторские права? Сообщите нам.
Вуз: Предмет: Файл:
francaise1.doc
Скачиваний:
18
Добавлен:
27.02.2016
Размер:
1.52 Mб
Скачать

16. Systemes d’imformation geographique

En une dizaine d’années les systèmes d’information géographique (SIG) ont supplanté la cartographie traditionnelle. Les cartes n’ont pas disparu bien sûr, mais elles de constituent plus que la partie émergée d’une activité en pleine mutation, mutation dont l’institut géographique national est, en France, l’acteur principal.

La production de bases de données numériques géoréférencées tend à devenir le socle de la fabrication de la carte, et la mission principale de l’ING est aujourd’hui de constituer, d’entretenir et de diffuser des référentiels géographiques de même que de contribuer au développement des applications dans le domaine de SIG.

Ainsi, progressivement, le référentiel à grande échelle (RGE) – dix fois plus précis, entièrement numérique et en 3D – succède-t-il en tant que fond cartographique institutionnel à la traditionnelle carte au 1/25 000.

Parallèlement à la cartographie topographique, la cartographie d’atlas se développe au XIXe siècle et fait appel aux talents des graveurs. L’impression en couleurs enrichit le contenu et l’esthétisme des cartes.

La période contemporaine voit l’essor de la cartographie thématique à travers une production d’atlas et de cartes sans cesse renouvelée. La carte devient un élément de compréhension indispensable dès qu’il y a localisation et quantification d’un phénomène ou d’un événement. La photographie aérienne et l’image satellitaire, nouvelles sources d’information, ainsi que l’utilisation des outils informatiques pour le traitement des données et la publication contribuent à ce remarquable développement.

Pour mieux comprendre l’importance du RGE, il faut retracer l’histoire de la cartographie (dans ses aspects scientifiques, mais aussi anthropologiques, politiques, philosophiques), examiner ses évolutions les plus récentes et leurs conséquences sur notre vie quotidienne : cartes centrées sur une adresse précise, calculs d’itinéraires, navigation automobile embarquée mais aussi modélisation en relief pour décider de l’implantation d’une nouvelle infrastructure, établir des plans de prévention de risques ou gérer une commune. La géomatique joue un rôle sans cesse croissant dans l’aménagement des territoires, et le SIG facilité la prise de décision à tous les échelons, de l’Etat à la commune. Les citoyens disposent ainsi d’outils pour comprendre et mieux appréhender le développement de leur environnement.

EXERCICES.

1. Dites, si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses.

  1. Le référentiel géographique numérique est beaucoup moins précis que la cartographie traditionnelle.

  2. En raison de hautes performances offertes par cette nouvelle technologie dans de nombreux domaines d’application (géologie, cartographie, agriculture, aménagement, océanographie, météorologie, etc.), la gestion des ressources terrestres pourrait être améliorée.

  3. L’acquisition, la gestion et la diffusion des données géographiques conduisent à toutes sortes d’activités, professions ou simplement compétences dans d’autres métiers : l’aménagement du territoire, l’environnement, le géomarketing, la gestion des équipements dans les collectivités locales, la topographie, la cartographie, les SIG…

  4. Aujourd’hui, les systèmes d’informations géographiques (SIG) représentent bien davantage que la simple reprise au format informatique des anciennes cartes papier.

2. Complétez par les éléments qui manquent.

1. système d'information géographique (SIG) 4. primitives géographiques

Тут вы можете оставить комментарий к выбранному абзацу или сообщить об ошибке.

Оставленные комментарии видны всем.

Соседние файлы в предмете [НЕСОРТИРОВАННОЕ]