Добавил:
Upload Опубликованный материал нарушает ваши авторские права? Сообщите нам.
Вуз: Предмет: Файл:
francaise1.doc
Скачиваний:
18
Добавлен:
27.02.2016
Размер:
1.52 Mб
Скачать

2. Représentation 5. Position géographique

3. Qualitatives 6. Outils logiciels

Un ______ _______ ______ permet de gérer des données alphanumériques spatialement localisées. Ses usages couvrent les activités géomatiques de traitement et diffusion de l'information géographique.

En France, dans son acception courante, le terme fait référence aux_______ _______. Cependant, le concept englobe l'ensemble constitué par les logiciels, les données, le matériel et les savoir-faire liés à l'utilisation de ces derniers. On peut aussi parler de système d'information à référence spatiale (SIRS) pour les données et leur structuration.

Le rôle du système d'information est de proposer une _______ plus ou moins réaliste de l'environnement spatial en se basant sur des _______ _______telles que des points, des arcs, des polygones (vecteurs) ou des maillages (raster). À ces primitives sont associées des informations _______ telles que la nature (route, voie ferrée, forêt, etc.) ou toute autre information contextuelle.

L'information géographique peut être définie comme l'ensemble de la description d'un objet et de sa _______ _______à la surface de la Terre.

3. Les phrases suivantes forment un texte. Elles sont dans le désordre. Mettez-les dans l’ordre.

Historique

Depuis quelques années, nous assistons à la démocratisation de l'usage des informations géographiques (cartographie sur Internet, calcul d'itinéraires, utilisation de solutions embarquées liées au GPS…).

L’évolution et la diffusion des SIG dans la science et l’aménagement du territoire est à mettre en lien avec les développements de la technologie informatique, de la conscience environnementale et des nouvelles approches scientifiques transdisciplinaires, intégratrices.

Le développement des SIG est étroitement lié à celui de l'informatique. On distingue trois périodes principales:

  • depuis les années quatre-vingts : croissance du marché des logiciels, développements des applications sur PC, mise en réseau (bases de données distribuées, applications sur Internet).

  • milieu des années 1970 - début des années 1980 : diffusion des outils de cartographie automatique/SIG dans les organismes d’État (armée, cadastre, services topographiques, ...),

  • fin des années 1950 – milieu des années 1970 : début de l’informatique, premières applications de cartographie automatique,

4. Lisez le texte ci-dessous. Dites si les affirmations après le texte sont vraies ou fausses. 

Un SIG est constitué de 5 composants majeurs :

1. Les logiciels qui assurent les 5 fonctions suivantes (parfois regroupées sous le terme des « 5A »):

  • saisie des informations géographiques sous forme numérique (Acquisition)

  • gestion de base de données (Archivage)

  • manipulation et interrogation des données géographiques (Analyse)

  • mise en forme et visualisation (Affichage)

  • représentation du monde réel (Abstraction).

2. Les données qui sont certainement les composantes les plus importantes des SIG. Les données géographiques peuvent être, soit importées à partir de fichier, soit saisies par un opérateur.

3. Les matériels  : Actuellement, le traitement des données à l'aide des logiciels ne peut se faire sans un ordinateur. En outre, pour faciliter la diffusion des résultats produits par un SIG, on utilise de plus en plus des systèmes client-serveur en intranet, extranet voire Internet.

4. Les savoir-faire : Tous les éléments décrits précédemment ne peuvent prendre vie sans une connaissance technique de ces derniers. Un SIG fait appel à divers savoir-faire et donc divers métiers qui peuvent être effectués par une ou plusieurs personnes. On retiendra notamment la nécessité d'avoir des compétences en analyse des données et des processus (analyse Merise (informatique), Unified Modeling Language par exemple), en traitement statistique, en sémiologie graphique et cartographique, en traitement graphique.

5. Les utilisateurs : Comme tous les utilisateurs de SIG ne sont pas forcément des spécialistes, un SIG propose une série de boîte à outils que l’utilisateur assemble pour réaliser son projet. N’importe qui peut, un jour ou l’autre, être amené à utiliser un SIG. Cela dit, on ne s'improvise pas géomaticien : une bonne connaissance des données manipulées et de la nature des traitements effectués par les logiciels permet seule d'interpréter convenablement la qualité des résultats obtenus.

Un SIG assure 5 fonctions regroupées sous le terme des « 5A ».

Le traitement des données se fait à l'aide des matériels.

Les utilisateurs de SIG sont forcément des spécialistes.

Les savoir-faire peuvent être importés à partir de fichier.

Les données c’est une série de boîte à outils que l’utilisateur assemble pour réaliser son projet.

5. Choisissez l’interrogatif qui convient et écrivez-le sur la ligne correspondante.

Quand – si – comment – où – quoi

Тут вы можете оставить комментарий к выбранному абзацу или сообщить об ошибке.

Оставленные комментарии видны всем.

Соседние файлы в предмете [НЕСОРТИРОВАННОЕ]