Добавил:
Upload Опубликованный материал нарушает ваши авторские права? Сообщите нам.
Вуз: Предмет: Файл:
2 курс ФК, ЕП, УП Денне / ІІ курс денне Французька мова / Французька мова Збірка завдань та роздаткових карток Ден. 2 курс.doc
Скачиваний:
28
Добавлен:
04.03.2016
Размер:
1.27 Mб
Скачать

Словникова довідка №25 Le nouveau Petit Robert de la langue française

emploi [ɑЮplwa] nom masculin

étym. employ 1538 ◊ de employer

Famille étymologique ⇨ plier.

1. Action ou manière d'employer une chose; ce à quoi elle est employée, sa destination. ➙ usage, utilisation. L'emploi du bois, du béton pour la construction. Colle prête à l'emploi. Appareil d'un emploi facile. Être d'un emploi courant. « Le plus libre emploi et développement de nos forces » (Gide). Faire un bon, un mauvais emploi de son temps, de son argent. « D'assez fortes sommes dont il ne parvenait pas à justifier l'emploi » (Martin du Gard). Avoir, ne pas avoir l'emploi de qqch., l'occasion de s'en servir.

Mode d'emploi : notice expliquant la manière de se servir d'un objet.

Emploi du temps : répartition dans le temps de tâches à effectuer; règlement, tableau établissant cette répartition. ➙ calendrier, horaire, planning, programme. Avoir un emploi du temps très chargé : être très occupé.

Ling. Le fait de se servir d'une forme de la langue. ➙ usage. « Les mots ne sont immuables ni dans leur sens, ni dans leur emploi » (Littré). Emploi libre d'un mot et emploi en locution. Emploi ou mention* d'un mot.

Spécialt, dr. Remploi.

Comptab. Action de porter une somme en recette ou en dépense. ➙ mention. Faux emploi : inscription sur un compte d'une dépense qui n'a pas été faite. Double emploi : somme inscrite deux fois. Loc. cour. Faire double emploi : être inutile, superflu, répondre à un besoin déjà satisfait ( doublonner). Cet ouvrage fait double emploi avec les précédents. Armoire à vendre, cause double emploi.

2. (début xviie) Vx Occupation (de qqn). « Raisonner est l'emploi de toute ma maison » (Molière).

Mod. Ce à quoi s'applique l'activité rétribuée d'un employé, d'un salarié. ➙ gagne-pain, place, situation, 1. travail; fam. 2. boulot, 2. job. Création d'emplois. « Les ministres diminuaient les salaires et augmentaient les emplois » (Balzac). « Il avait interrompu ses études et pris un emploi » (Camus). Un emploi stable. Priver qqn de son emploi. licencier, renvoyer. Euphém. Emploi précaire. intérim. Être sans emploi, au chômage. Demandeur d'emploi. chômeur. Offres, demandes d'emploi (par petites annonces). Chercher, trouver un emploi. Agence nationale pour l'emploi (A. N. P. E.). Aide à l'emploi : contrat emploi solidarité (CES), contrat initiative emploi (CIE).

Emploi-jeune : en France, emploi à plein temps réservé aux jeunes (18-30 ans) dans le secteur public ou associatif. Les emplois-jeunes. Emploi aidé, bénéficiant de mesures abaissant les coûts salariaux.

Écon. (Keynes) Somme du travail humain effectivement employé et rémunéré, dans un système économique. ➙ plein-emploi, sous-emploi. Le volume de l'emploi. Taux d'emploi : part des personnes de 15 à 64 ans qui ont un emploi.

3. (1775) Genre de rôle dont est chargé un acteur ( contre-emploi). Avoir, tenir l'emploi du jeune premier. Avoir le physique, la tête, (fam.) la gueule de l'emploi : avoir un physique correspondant au rôle à interpréter; par ext. ressembler à ce que l'on est.

contraire : Chômage.